Appels téléphoniques frauduleux

Des appels téléphoniques frauduleux usurpant l'identité des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) ont été constatés par les MDPH et la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA). Des escrocs se font passer pour des agents des MDPH désireux d'aider les usagers dans leur utilisation du téléservice "MDPH en ligne". Ils en profitent alors pour subtiliser des informations personnelles et ainsi usurper l'identité de la personne aidée.

Pour contacter la MDPH pendant la crise

Durant la période actuelle, la MDPH reste à vos côtés. Nos équipes continuent à travailler pour mettre en œuvre vos droits et pour écouter et accompagner les personnes se retrouvant en grande difficulté ou rupture d'accompagnement d'un établissement ou d'un service.

Retourner au sommaire : Handicap

Handicap

Alerte

Pour contacter la MDPH pendant la crise

La MDPH est fermée, mais vous pouvez joindre l’accueil :

  • prioritairement par mail, à l'adresse suivante : accueil.mdph@loire-atlantique.fr.
  • par téléphone, au 02 28 09 40 50, du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00 sauf les 1er et 3ème jeudi après-midi de chaque mois.
  • La MDPH peut exceptionnellement vous recevoir sur rendez-vous, si cela est nécessaire. Pour cela, merci de contacter l’accueil téléphonique.

La MDPH est disponible pour répondre aux personnes se retrouvant en grande difficulté.edit

La MDPH met à disposition son numéro d'appel (02 28 09 40 50) pour écouter et accompagner les personnes se retrouvant en grande difficulté ou rupture d'accompagnement de la part d'un établissement ou service.

Du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00, sauf les 1er et 3ème jeudi après-midi de chaque mois un conseiller ou une conseillère accueil vous répond et transmet votre appel à un·e professionnel·le habilité·e de la MDPH.

Pour vos nouvelles demandes :

Pour l'étude de vos demandes : 

Les professionnel·les télétravaillent et poursuivent l’évaluation de vos demandes. Les demandes, sauf situation d’urgence, sont examinées selon leur date de dépôt, comme habituellement.

Si vous êtes concerné·e par un droit ou une prestation financière arrivant à échéance entre le 12 mars et le 31 juillet, ceux-ci sont automatiquement prolongés de 6 mois.

Concernant le parcours de scolarité des enfants en situation de handicap, une ordonnance du 13 mai 2020 est venue préciser les choses.

Ainsi les décisions d’orientation arrivant à échéance avant le 31 Août 2020 et n’ayant pas fait l’objet d’une nouvelle décision de la CDAPH, sont prolongées d’une année jusqu’au 31 Août 2021.

Les droits concernés : L’orientation scolaire et l’ensemble des mesures propres à assurer l’insertion scolaire, arrivant à échéance au plus tard au 31 août 2020, à l’exception des maintiens en maternelle, des orientations vers un établissement ou service  médico-social, et des changements dans le parcours scolaire dans le cadre d’un dispositif (passage de la maternelle à l’élémentaire, de l’élémentaire au collège ou du collège au lycée). Ces dernières devront faire l’objet d’un examen prioritaire par la CDAPH.

Les situations concernées : les bénéficiaires remplissant les conditions cumulatives suivantes :

  • Un dossier de demande de renouvellement des droits liés à la scolarité a été déposé ;
  • La CDAPH n’a pas pu rendre de décision avant le 31 juillet 2020.

Lorsque la demande remplissant les conditions ci-dessus est accompagnée d’une demande de renouvellement de prestations monétaires (AEEH et ses compléments ou PCH), les prestations monétaires sont, alors, automatiquement prolongées dans les mêmes conditions que les orientations et les mesures propres à assurer l’insertion scolaire de l’enfant.

Les professionnel·les de la MDPH vous remercient pour votre compréhension, et restent à votre écoute.

Contenus en Facile A Lire et à Comprendre (FALC)