• Jeunesse

La "Garantie jeunes" expérimentée en Loire-Atlantique

03/07/15

Précurseur dans l'accompagnement des jeunes de moins de 25 ans avec la création du contrat de soutien à l'autonomie (CSAJ) en 2004, le Département se trouve conforté dans sa démarche : à la rentrée, l’État étendra à la Loire-Atlantique l'expérimentation de "la garantie jeunes".

Ni en formation, ni recrutés, ni à l'école... Les jeunes de moins de 25 ans se trouvent parfois dans une grande précarité. La garantie jeunes a été créée pour leur apporter un nouvel accompagnement : une dotation financière d'environ 450 euros par mois et un parcours intensif d'accès à l'emploi et à la formation. Elle sera proposée à 50 000 jeunes cette année dans 52 départements et 100 000 en 2017.

Les missions locales seront chargées de repérer les jeunes concernés puis de mettre en place cet accompagnement.

En Loire-Atlantique, cette garantie jeunes prend la suite d'un dispositif innovant qui avait été créé par le Département en 2004 : le contrat de soutien à l'autonomie des jeunes (CSAJ). Il vise à accompagner vers l’insertion et l’autonomie les jeunes qui en ont le plus besoin.

Plus de 6 000 jeunes ont été accompagnés depuis par le Département. Ce dispositif partenarial innovant a permis de faire travailler ensemble différents acteurs mobilisés en faveur de la jeunesse et de l’insertion : la protection de l'enfance, les missions locales, les structures de logement, et bien d'autres partenaires associatifs.

Le Département de Loire-Atlantique va poursuivre son action avec les partenaires, dont l'Etat et les missions locales, en direction des jeunes les plus éloignés de l'emploi via le Fond d’aide aux jeunes (FAJ), les actions collectives et l'accompagnement des jeunes majeurs.