• Handicap
  • , Personnes âgées, retraités

Aides aux personnes âgées et personnes en situation de handicap : les mesures prises par le Département

01/04/20

Face à l'épidémie de Coronavirus et aux bouleversements qu'elle engendre, le Département prend des mesures exceptionnelles pour continuer à délivrer ses aides et simplifier les démarches à destination des personnes âgées et des personnes en situation de handicap.

Pour les bénéficiaires de prestations

Le bénéfice des aides individuelles suivantes est prolongé automatiquement pour une durée de 6 mois à compter de la date d’échéance initialement prévue (pour les décisions venant à échéance normalement d’ici fin juin) :

  • Allocation personnalisées à l’autonomie (APA)
  • Aide ménagère,
  • Prestation de compensation du handicap (PCH) (aides humaines et frais spécifiques),
  • Allocation compensatrice tierce personne (ACTP)

Pour les bénéficiaires de l’APA qui font appel à du gré à gré ou au mode mandataire, les chèques autonomie (CESU) pour les mois d’avril et mai ont d’ores et déjà été transmis, sur la même base que celle de mars.

Pour les nouveaux bénéficiaires de prestations 

  • Une procédure exceptionnelle a été mise en place pour le traitement prioritaire, et selon des modalités d’instruction et d’évaluation allégées, des demandes nouvelles APA avec urgence sociale et/ou médicale.
  • Les modalités d’évaluation MDPH pour l’ensemble des droits sont également allégées : évaluation sur la base des pièces à disposition, échanges par téléphone.

Téléassistance

  • Les livraisons pour les nouvelles installations sont maintenues, avec un soutien téléphonique pour l’installation et la maintenance.
  • Pour la fin des installations, la date de clôture communiquée par la personne est prise en compte, même si l’appareil reste de fait au domicile compte tenu de la fermeture des Centres communaux d'action sociale (CCAS).

Pour les obligés alimentaires

Afin de soutenir les personnes qui sont obligé·es alimentaires pour leurs proches et qui peuvent connaître des difficultés financières liées à la crise, les prélèvements pour le recouvrement des participations des obligé·es alimentaires sont annulés sur les mois d’avril et mai.

Voir aussi

L'annuaire des initiatives de solidarité et des ressources pour les personnes âgées et personnes en situation de handicap