Retourner au sommaire : Personnes âgées, retraités

Personnes âgées, retraités

Les différents lieux de vie pour personnes âgées

Établissements médicalisés

Établissement d'Hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou unité de soins de longue durée.
Les EHPAD sont des maisons de retraite médicalisées assurant une prise en charge globale de la personne âgée. Les EPHAD peuvent assurer des accueils temporaires, en journée ou en nuit uniquement. Vous pouvez vous renseigner sur les tarifs de chaque EHPAD sur le site internet national https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/. Ce site propose également de vous aider à calculer votre reste à charge en EHPAD ;
L’unité de soins de longue durée s’adresse aux personnes très dépendantes dont l’état nécessite une surveillance médicale constante (ex : handicap psychique).

Hébergement temporaire

L’hébergement temporaire permet aux personnes âgées qui vivent à domicile d’être hébergées en établissement (EHPAD) pour une courte durée en cas de travaux, isolement ou inconfort temporaire de son logement, vacances de ses enfants…

Logements autonomes avec services

Il existe des logements autonomes conçus pour faciliter le quotidien des personnes âgées. Selon les prestations que vous recherchez, vous pouvez choisir :

  • Domicile – services / Résidence – services

Appartement avec présence journalière, espace et services collectifs payants (animation, restauration…). Ces logements peuvent être situés dans le parc locatif social (domicile-services) avec des loyers maîtrisés ou dans le parc privé (résidence-services) sans maîtrise du loyer ni intervention du Département.

  • Résidence autonomie

Établissement médico-social dont le personnel vous accompagne dans le quotidien et assure des animations en fonction de vos besoins. 

  • Logements séniors dans le parc locatif social

Ces logements sont dédiés à des séniors et leurs locataires peuvent bénéficier de services proposés avec le logement (animations, veille, visite régulière…).
Les loyers dans le parc locatif social sont encadrés par l’État. À titre indicatif le loyer d’un T2 peut être compris entre 220 et 400 € par mois. Son montant varie en fonction de différents critères et du lieu d’implantation. Les locataires du parc locatif social peuvent prétendre à l’APL (aide personnalisée au logement.

Logements autonomes sans service

Appartements ou maisons individuelles situés dans le parc locatif social et destinés en priorité aux séniors autonomes. Ces logements disposent de tout le confort adapté au vieillissement et sont situés généralement près des services et commerces. Cela peut-être de l’habitat collectif (intergénérationnel ou pas) ou de l’habitat individuel souvent regroupé en village retraite.
Les loyers dans le parc locatif social sont encadrés par l’État. À titre indicatif le loyer d’un T2 peut être compris entre 220 et 400 € par mois. Son montant varie en fonction de différents critères et du lieu d’implantation. Les locataires du parc locatif social peuvent prétendre à l’APL (aide personnalisée au logement).