Tout savoir sur le Département

Première journée de débats

Sport, jeunesse, développement économique, éducation... Les élu(e)s du Département ont débattu d'une dizaine de dossiers lors de cette première journée de session budgétaire 2014. Retour sur les principales décisions.

Personnes âgées : 122,43 M€

Le Département poursuit ses orientations ambitieuses pour favoriser le choix des personnes âgées de rester vivre à domicile. Des choix qui nécessitent souvent une prise en charge spécifique : téléassistance (11 500 abonnés), portage de repas, aide ménagère, Lila à la demande... Le Département maintient son effort pour proposer et développer tous ces dispositifs complémentaires avec l'Allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile. Véritable clé de voute du soutien à domicile, l’APA  permet à plus de 9 000 bénéficiaires de disposer de ces services : 38,1 M€.

Il intervient égalment pour soutenir financièrement l'installation en établissement :

  • 53,7 M€ pour l’APA en établissement, qui permet une prise en charge de la dépendance pour les personnes résidant un établissement : 12 008 personnes sont concernées et 2 000 personnes bénéficient du au titre de l’aide sociale ;
  • 20,5 M€ pour l’aide sociale qui finance les frais d’hébergement en établissement de 2000 personnes âgées.

Le Département poursuit également son investissement pour accompagner la création, la reconstruction ou la rénovation de places en structures adaptées : 6 M€.

 

Sport : 10,66 M€

Près de 13 000 enfants ont bénéficié des prestations de l’animation sportive départementale cette année. En assurant ce service dans les communes rurales, le Département participe à l’aménagement du territoire et au développement de l’offre éducative et citoyenne. Il s’investit également auprès du mouvement sportif et s’engage dans le développement de la pratique sportive féminine.

En 2014, il poursuivra ces missions, pour un montant de 9.8 M€ et ouvrira au grand public la nouvelle base départementale de pleine nature de Vioreau, à la fois dédiée aux sports de pleine nature et à la d écouverte de l'environnement.

 

Jeunesse : 117,45 M€

Le Département a placé la jeunesse au coeur de ses priorités et y alloue une enveloppe 117,45 M€ en 2014. Sur ce budget, 2,075 M€ serviront à soutenir les structures locales d'animation (soutien aux fédérations d'éducation populaire, associations ressources, contrats locaux d'animation); 7,64 M€ seront consacrés au soutien des jeunes dans leur parcours vers l'indépendance (Fonds d'aide aux jeunes, aides à la mobilité, maison des adolescents, prévention spécialisée); 16,479 M€ seront dédiées aux actions de prévention et 90,8 M€ aux programmes de protection de l'enfance.

 

Développement économique et innovations : 26,76 M€

En 2014, l’action du Département s’inscrira dans la continuité du mandat et s’articulera autour de trois axes :

  • le développement des activités au profit de l’emploi pour un montant de crédits de 3,44 M€
  • le renforcement de la solidarité et de la cohésion territoriale pour un montant de crédits de 4,57 M€ ;
  • le soutien aux stratégies collectives et équipements structurants pour un montant de crédits de 12 M€

Le littoral et les voies navigables (canal de Nantes à Brest, Erdre, Sèvre) constituent des atouts économiques et touristiques auxquels le Département attribue 4.12 M€.

Le regroupement des trois laboratoires départementaux d'analyses, dont celui de Loire-Atlantique, a également fait l'objet d'une présentation. Officiel à partir du 1er janvier 2014, ce regroupement prendra le nom d'Inovalys. La participation demandée au Département est de 2,1 M€ pour 2014.

 

Éducation : 73,9 M€

En 2014, le Département consacrera 73,9 M€ à l'éducation. Il poursuivra son effort de construction, d’extension et de rénovation des collèges avec un investissement de 37,150 M€. Deux chantiers de construction doivent débuter au cours de l’année : la construction du nouveau collège de Saint-Philbert de Grand-lieu dès janvier et la construction du collège de Clisson avant l’été. Il poursuit ainsi son ambitieux programme de construction de 15 nouveaux établissements en 13 ans. Une enveloppe de 3,8 M€ sera par ailleurs attribuée au développement numérique des collèges et 32,8 M€ au fonctionnement des collèges (dotations de fonctionnement, restauration, projets pédagogiques, lutte contre le décrochager scolaire.)