Tout savoir sur le Département

Action sociale de proximité et insertion

Le Département se mobilise pour répondre aux difficultés des personnes les plus fragiles. Au sein des 57 centres médico-sociaux répartis sur tout le territoire, 360 professionnel·le·s de l’action sociale accueillent et accompagnent les personnes en difficulté. De plus, les professionnel·le·s des 9 Unités Emploi du Département accompagnent chaque année environ 6 000 allocataires du RSA vers un retour à l’emploi. Depuis 2017, l’accès à l’apprentissage pour les allocataires du RSA entre 26 et 30 ans est soutenu en Loire-Atlantique via une aide au tutorat pour les employeurs et employeuses.

En 2019, 252 150 196 € seront consacrés à l'action sociale de proximité et l'insertion. Cela représente 19,01% du budget total du Département.

Renforcer l'Engagement départemental pour l'emploi local

Le Département finance le Revenu de Solidarité Active (RSA) de 29 104 allocataires en Loire-Atlantique.

À travers son engagement pour l’emploi local lancé en octobre 2016 et sa Stratégie Départementale d'Insertion, le Département facilite les passerelles entre les allocataires du RSA et les entreprises pour leur permettre de découvrir les métiers, la vie de l’entreprise, d’échanger sur leur projet professionnel, les attentes des recruteurs…

Le Département mène également différente actions comme le développement de la commande publique pour les publics en insertion, la création d'un chantier école pour l'apprentissage des métiers spécifiques à la fibre optique, l'organisation d'une "Job academy", le soutien à l'expérimentation Territoire zéro chômeur de longue durée à Pont-Château, le soutien à la démarche des départements souhaitant expérimenter le revenu de base.

Un accompagnement renforcé

Les unités emploi du Département accompagnent chaque année plus de 6000 allocataires dans la réalisation de leur projet professionnel. Elles développent des collaborations de proximité avec les acteurs économiques de leur territoire.

Dans le cadre des parcours d’insertion, le Département s’appuie sur le dispositif "Parcours Emploi Compétences", pertinent tant dans le parcours de retour à l’emploi des personnes que pour l’utilité sociale des postes occupés.

Afin de permettre aux personnes les plus éloignées de l’emploi de se réinsérer professionnellement, les structures d’insertion par l’activité économique les aident à acquérir des compétences professionnelles qui favoriseront leur recrutement en emploi classique. 70 structures d'insertion par l'emploi sont soutenues par le Département.

L'accueil et l'accompagnement social de proximité


Concernant l’accès aux droits des citoyen·ne·s et l’offre d’accompagnement, le Département souhaite faire évoluer les pratiques et créer une nouvelle dynamique avec les professionnel·le·s et les habitant·e·s en rénovant son action sociale de proximité. Objectifs :

  • Offrir un meilleur service aux personnes accueillies et accompagnées
  • Renforcer l’accès aux droits par un accueil social universel
  • Renforcer les interventions auprès des publics les plus fragiles : allocataires du RSA, familles ayant besoin de soutien à la parentalité, femmes victimes de violences
  • Impliquer davantage les personnes dans leur projet d’insertion : développer le pouvoir d’agir des personnes / développer leur capacité à agir pour elles-mêmes
  • Intégrer les centres médico-sociaux à la vie locale pour tisser des liens et réduire l’isolement des personnes (organisation d’actions collectives, culturelles ou sportives…). À noter : les centres médico-sociaux évolueront fin 2019 vers des Espaces départementaux des solidarités (EDS). 

Pour mettre en place un accueil social universel (et donc garantir l’accès aux droits), le Département va mettre en réseau chaque lieu accueillant des publics en situation de fragilité : CCAS, communes, associations, centres médico-sociaux, CAF, assurance maladie...

Enfin, afin de favoriser l'accès et le maintien dans le logement, le Département pilote le Fonds de solidarité logement sur le territoire hors métropole.

L'accueil et l'habitat des gens du voyage


Le Département est engagé depuis 2015 dans un schéma d'accueil et d'habitat des gens du voyage, fixant des orientations et des objectifs relatifs à l'accès aux droits sociaux et à la santé, à la scolarisation des enfants et à l'insertion professionnelle. Cette démarche se décline en 3 axes :

  • L’amélioration de l’accueil du stationnement : l'aménagement, l'entretien et la gestion des aires d'accueil, ainsi que la création de 206 nouvelles places d'ici 2024
  • L’adaptation de l’offre d’habitat face à l'évolution des modes de vie des voyageur·ses
  • L’insertion sociale, professionnelle et l’accès aux droits, répondant aux enjeux d'intégration, d'action sociale et de droit commun.

9 LA-VISUEL RSA

En savoir + sur l'engagement pour l'emploi local

L'action du Département financée par le Fonds social européen

Le Département, en sa qualité d’organisme intermédiaire, assume la responsabilité de la gestion financière des crédits du Fonds social européen qui lui sont confiés et les redistribue pour financer des actions d’accompagnement de publics, bénéficiaires du RSA, dans le cadre du Programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014-2020.
   

union-europeenne     logo FSE

Consulter le réglement départemental d'aide sociale 2017