Tout savoir sur le Département

Développement des territoires

Soutien aux territoires, déploiement de la fibre optique, le Département conforte son rôle pour l'équilibre entre territoires de Loire-Atlantique.

110 projets locaux aidés financièrement

Après avoir accordé 520 M€ de subventions aux collectivités dans le cadre des contrats de territoire et de ses différents fonds d’aide aux communes, le Département a redéfini avec ses partenaires les modalités de son soutien aux territoires autour de quatre priorités thématiques : l’éducation, l’habitat, le numérique et les mobilités.

Depuis début 2017, le comité d’engagement a ainsi examiné une aide à 110 projets portés par des communes ou des intercommunalités.

Le Département accompagne également des projets d’intérêt départemental comme l’échangeur du périphérique à la porte de Rezé, l’aménagement du périphérique nord autour de la porte de Rennes et de la porte de Gesvres, la rénovation de la gare de Nantes, l’aménagement de la zone portuaire de Penhoët ou le centre culturel breton. Il va par ailleurs traduire, dès 2018, son soutien au développement du Grand port maritime (à hauteur de 10 M€ d’ici 2020).

Le Département aide aussi les opérations menées dans des quartiers de la politique de la ville à Saint-Nazaire, Nantes et Châteaubriant.

Une palette d'outils et d'acteurs

Le Département, qui soutient les projets structurants du territoire, met par ailleurs des outils d’ingénierie au service des collectivités et mobilise les partenaires pour réunir une palette d’acteurs.

Une ingénierie : Loire-Atlantique développement, l’Agence foncière de Loire-Atlantique, Habitat 44, les services du Département, sans oublier Loire-Atlantique numérique, proposent une offre de services structurés. La mobilisation coordonnée de ces structures apporte une réponse aux besoins d’accompagnement exprimés par de nombreuses communes.

L’équipement numérique des territoires

L’année 2018 sera  marquée par les premiers raccordements au réseau de fibre optique du Département dont le déploiement a commencé en 2017.

D'ici 2021 :

  • 108 000 locaux environ équipés en fibre optique.
  • 108 M€ : investissement estimé pour cette première phase.
  • 52 communes et 3 500 entreprises en zone d’activités concernées
  • Des débits supérieurs à 100 Mbps.

La régie Loire-Atlantique numérique, créée en 2015, pilote le projet dans la durée (le programme s’étend jusqu’à l’horizon 2030) et est notamment chargée de la stratégie commerciale auprès des fournisseurs d’accès internet pour qu’ils proposent des offres multiples à des coûts pertinents aux usagers.

 

15 LA-VISUEL AMENAGEMENT