Tout savoir sur le Département

Education et politique éducative

Construction et entretien des collèges, restauration scolaire, actions éducatives… le Département accompagne les jeunes dans leurs parcours scolaires. Objectif : favoriser la réussite éducative de tous les collégiens. En 2018, 73,03 M€ seront consacrés à l'éducation par le Département.

Le Département contribue pleinement à la réussite scolaire de tous les collégiens. Responsable de l’accueil dans les collèges, il s’investit sans relâche pour offrir les meilleures conditions d’apprentissage aux jeunes, en priorité à ceux qui en ont le plus besoin.

Participer au bon fonctionnement des collèges

734 agents départementaux assurent quotidiennement les missions d’accueil, de restauration et d’entretien dans les collèges publics.

Le Département est également présent en versant une dotation annuelle aux établissements. Gérée en direct par les collèges, cette enveloppe permet de faire face aux différentes dépenses :

  • 10,282 M€ répartis équitablement dans 83 collèges publics,
  • 6,486 M€ pour le forfait d’externat « part matériel » et 9 M€ pour le forfait d’externat « part personnel » répartis dans 58 collèges privés sous contrat d’association avec l’État.

En matière de restauration scolaire, le Département reste très attentif à la fois aux aliments que l’on retrouve dans les assiettes mais également aux tarifs appliqués pour les repas. 4,5 millions de repas sont ainsi servis chaque année.

La qualité nutritionnelle est recherchée : 85 chefs et seconds de cuisine ont été formés à la cuisine évolutive et alternative, l’utilisation de produits bios et issus des circuits courts est encouragée.

Continuer à construire sa citoyenneté pendant les années collège

Le Département mène une politique ambitieuse afin que chaque élève, en tant qu’apprenti citoyen, puisse construire son parcours, s’ouvrir aux autres et sur le monde. En partenariat avec l’Éducation nationale, il produit des contenus pédagogiques enrichis et des dispositifs spécifiques pour les collégiens plus en difficulté.

  • Mon parcours collège contribue à l’insertion sociale et professionnelle : offre de stages en ligne pour les élèves de 3e, formation aux comportements qui sauvent avec les sapeurs-pompiers, séances de sensibilisation à la sécurité routière, formation à la citoyenneté et la laïcité, formation des délégués-élèves.
  • Une offre éducative de qualité, complémentaire des enseignements, est proposée aux établissements notamment dans les domaines de la culture, de l’art, du sport, de l’environnement : Grandir avec la culture, classes presse, classes de découvertes, opération dictionnaires, ateliers avec les clubs sportifs de haut niveau, centre d’éducation à l’environnement à la maison du Lac.
  • Pour prévenir le décrochage scolaire, des réponses aux situations particulières peuvent être apportées telles que les classes relais, l’accompagnement à la scolarité, le suivi pédagogique à la maison.

Le numérique au service de la pédagogie

L’ère du numérique concerne particulièrement les collégiens qui intègrent de nouvelles pratiques dans leur apprentissage. Les outils numériques favorisent les échanges et le travail collaboratif, donnent un accès diversifié aux ressources pour tous les élèves, quel que soit leur niveau.

Le Département accompagne donc les établissements dans l’innovation pédagogique en déployant un nouveau plan numérique sur 5 ans.

  • Le renouvellement de l’équipement existant pour les collèges privés et publics soient 9 500 postes de travail, 1 500 vidéoprojecteurs, 1 000 imprimantes laser et 600 serveurs.
  • Le déploiement de matériel permettant de soutenir les nouveaux usages : classe mobile, wifi, imprimante 3D, vidéo-projection interactive, affichage digital et bornes tactiles.
  • Quatre nouveaux services : l’emprunt de matériel, une centrale d’achat permettant l’acquisition d’équipement complémentaire, une assistance technique de proximité (un technicien pour sept collèges), la création d’un laboratoire numérique permettant l’expérimentation par des séances immersives pour les élèves et leurs enseignants.
  • L’augmentation progressive des débits pour l’accès internet.

Adapter et moderniser le parc de collèges

Le schéma départemental 2016-2026 permet au Département de continuer à adapter les établissements à la forte poussée démographique et moderniser le patrimoine bâti en investissant sur 10 ans 500 M€.

Après la réalisation de quatre nouveaux établissements en 2015 et 2016, l'année 2017 a été marquée par l'ouverture du nouveau collège public à nantes / Saint-Joseph de Porterie (16,05 M€).

Trois grands projets de construction et reconstruction verront le jour entre 2019 et 2021

  •  Le collège Jean Monnet à Vertou est en cours de reconstruction à proximité du bâtiment actuel, il ouvrira au printemps 2019. Budget : 15,7 M€. Capacité : 20 divisions extensibles à 24.
  • Le collège Paul Doumer à Nort-sur-Erdre sera reconstruit à proximité du bâtiment actuelet de la nouvelle demi-pension réalisée en 2014. Il ouvrira en 2020. Budget : 18,5 M€. Capacité : 24 divisions.
  • Le futur collège à Loireauxence qui sera livré en 2021. Budget : 15 M€. Capacité : 16 divisions extensibles à 20.

Des réhabilitations globales

Les quatre prochaines réhabilitations globales financées par le Département concernent les collèges suivants : Le Galinet à Blain (6,5 M€), La Ville aux Roses à Châteaubriant (12,57 M€), René Guy Cadou à Ancenis (12,24 M€) et Cacault à Clisson (9,2 M€).

Des extensions

Des travaux d’extension pour 7,5 M€ sont engagés ou programmés à : Sainte-Pazanne (collège Olympe de Gouges), La Montagne (collège Antoine de Saint-Exupéry) et Saint-Mars-la-Jaille (collège Louis Pasteur).

Des modernisations

Le Département engage par ailleurs des travaux importants en 2018 avec une enveloppe de 6,5 M€ pour moderniser les locaux d’enseignement ou de vie scolaire à Guérande (collège Jacques Brel), Saint-Sébastien-sur-Loire (collèges Iles de Loire et René Bernier), Rezé (collège Salvador Allende), Guémené-Penfao (collège Bellevue), Herbignac (collège Jacques Prévert), Saint-Joachim (collège René Char).

Des adaptations pédagogiques sont actuellement réalisées à Paimboeuf (centre de connaissances et de culture au collège Louise Michel) pour un montant de 1,15 M€, et viennent de s’achever à Nozay (pôle sciences et réfectoire au collège Jean Mermoz) pour 2,6 M€ ainsi qu’à Pornic (travaux d’extension au collège Jean Mounès).

En termes de réhabilitations énergétiques des bâtiments, le Département a réalisé un projet ambitieux au collège La Reinetière à Sainte-Luce-sur-Loire (2,5 M€), et engage celui du collège Jacques Brel à Guérande (1,5 M€).

Et, dans une recherche d’efficacité et d’amélioration de la performance énergétique du patrimoine immobilier des collèges, le Département réserve une enveloppe de 5 M€ pour tous les travaux d’optimisation énergétique sur la période 2018-2021 dont 1 M€ serviront dès 2018.

5 LA-VISUEL EDUC