Tout savoir sur le Département

Familles et protection de l'enfance

Suivi des femmes enceintes et des enfants de la naissance à 6 ans via la PMI (Protection Maternelle infantile), modes de garde de la petite enfance, protection de l’enfance en danger, le Département est présent auprès de l’ensemble des enfants et familles de Loire-Atlantique qu’il peut accompagner à toutes les étapes de leur vie. Son objectif : permettre aux parents d’exercer dans les meilleures conditions possibles leur rôle et assurer le bon développement physique, psychique et social de leur enfant.

En 2019, 227 822 755 € seront consacrés à l'engagement pour les familles et la protection de l'enfance. Cela représente 17,18% du budget total du Département.

Accompagner les familles et soutenir les parents dans l'exercice de leurs fonctions

Les professionnels de la Protection maternelle et Infantile, conseillent et soutiennent les jeunes parents, examinent les enfants en consultations et réalisent des bilans de santé en écoles maternelles.

Le Département développe également des actions de prévention pour renforcer les liens parents-enfants et valoriser les parents dans leur fonction parentale. Il finance notamment les lieux d’accueil parents-enfants et les associations du Réseau d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents.

Un axe de prévention autour de l’exposition des enfants aux écrans a été engagé.

Pour les adolescents et leurs parents, la Maison des adolescents de Loire-Atlantique propose sur quatre sites des lieux d’échange d’écoute et offre une réponse de santé adaptée aux besoins et aux attentes des ados et leurs parents. Environ 5 600 entretiens gratuits sont organisés chaque année.

Développer l'accueil de la petite enfance

En Loire-Atlantique, les assistantes maternelles représentent le premier mode de garde pour les jeunes enfants, après les familles. Le Département leur délivre l’agrément, organise leur formation et accompagne particulièrement le développement des Maisons d’assistantes maternelles (subvention, formation).

Placer les besoins des enfants au coeur de la politique de protection de l'enfance

Conforté par la Loi du 14 mars 2016 relative à la protection de l’enfant, le Département place les besoins fondamentaux de l’enfant au centre de sa politique de protection de l’enfance. Renforcer la prévention, prendre en compte les ressources de la famille, prévoir l’accompagnement du retour de l’enfant dans sa famille mais aussi améliorer le repérage pour soutenir les familles avant toute dégradation des situations en sont les axes majeurs.

Outil majeur de la protection de l’enfance, le Centre départemental Enfance Familles (CDEF) situé à Saint-Sébastien-sur-Loire a pour mission d’assurer l’accueil d’urgence des enfants âgés de 0 à 18 ans. Il sera entièrement reconstruit d'ici fin 2020.

Toujours confronté à des accueils très importants de mineurs non accompagnés, le Département a par ailleurs développé son dispositif  en créant des places d'accueil spécifiques et en développant l'accueil solidaire.

Le Département dispose également d'une cellule de recueil des informations préoccupantes afin de prévenir toute situation d'enfant en danger ou en risque de danger.

En 2017, le Département a suivi et accompagné plus de 5 700 enfants dans les différents dispositifs de protection de l’enfance, dont les mineurs non accompagnés.

Adoption : délivrer les agréments et accompagner les familles dans leurs démarches

Le Département délivre l'agrément des postulants à l'adoption et les accompagne via l’espace départemental adoption tout au long de leurs démarches.

Le Département assure le rôle de correspondant pour l'Agence Française de l'Adoption. A ce titre il assure une mission d'information et de conseil auprès des candidats à l’adoption internationale.

Il assure le recueil et la prise en charge des enfants « pupilles de l'Etat ».

1 LA-VISUEL ENFANCE

Consulter les engagements du Département

Consulter le schéma départemental des services aux familles 2014-2017

Consulter le réglement départemental d'aide sociale 2017