Tout savoir sur le Département

Jeunesse et vie associative

A travers sa politique jeunesse et citoyenneté, le Département encourage l'autonomie des jeunes et soutient leur engagement.

Encourager l'autonomie des jeunes et soutenir leur engagement

L’insertion des jeunes est une priorité pour le Département, qui s’engage à permettre l’embauche de 300 jeunes dont la moitié en situation de handicap tout au long de la durée du mandat. Il favorise également l’autonomie des jeunes afin qu’ils prennent et trouvent leur place dans la société. En continuant de favoriser les parcours vers l’insertion professionnelle, le Département permet :

  • L’aide à la mobilité pour permettre aux jeunes en recherche d’emploi d’être aidés financièrement pour passer le permis de conduire.
  • Le Fonds d’aide aux jeunes est également un moyen d’apporter une aide dans ces domaines.
  • Le service civique pour favoriser l'engagement des jeunes dans des missions d'intérêt général. En 2017, le Département va solliciter l'agrément auprès de l'Agence du service civique pour accueillir des jeunes en service civique dans ses équipes et pourra accompagner techniquement ou financièrement les collectivités qui le souhaitent.

Un partenariat avec l'Etat, 8 jeunes français et 7 tunisiens réalisent actuellement leur service civique en Loire-Atlantique et dans la province de Mahdia dans le cadre d'un programme d'échange porté par le Département

Soutenir la vie associative

Les associations comptent parmi les forces vives du territoire, elles jouent un rôle essentiel pour la vie sociale. En 2017, le Département poursuivra son soutien au fonctionnement des « têtes de réseaux » associatives tout en accompagnant les associations locales sur 4 axes :

  • L’engagement des jeunes
  • L’éducation à la citoyenneté
  • L’égalité des droits et la lutte contre les discriminations
  • Le renforcement des liens intergénérationnels

Favoriser l’interconnaissance et l’entraide entre générations, mettre en place des ateliers citoyens pour débattre sur le harcèlement, le respect de l’autre et de la différence, contribuer à lutter contre la fracture numérique en direction des personnes âgées ou de publics défavorisés… En 2016, 131 projets portés par des associations ont été soutenus dans ce cadre.

Télécharger les documents