Tout savoir sur le Département

Personnes en situation de handicap

Le Département accompagne, près de 95 000 habitant·e·s en situation de handicap de tous âges. Il finance notamment les aides en faveur du maintien à domicile. 7 600 personnes perçoivent la Prestation de compensation du handicap et 850 personnes l’aide ménagère. En 2020, le Département met l’accent sur des modes de prise en charge alternatifs, tels l’accueil à domicile et l’habitat inclusif. Il poursuit la modernisation de la Maison départementale des personnes en situation de handicap et va lancer un site internet dédié au handicap pour améliorer l’information des habitant·es.

En 2020, 192 600 580 € seront consacrés à l'engagement pour les personnes en situation de handicap. Cela représente 13,5 % du budget total du Département.

Informer et favoriser l'inclusion des personnes en situation de handicap

Les professionnels de la Maison départementale des personnes en situation de handicap (MPDH) tiennent un rôle majeur auprès des usagers et de leurs familles. Ils accueillent, écoutent, orientent, accompagnent et instruisent les nombreuses demandes (aide financière, orientation scolaire ou en établissement, carte d’invalidité…). Plus de 6 % de la population fait appel à ses services pour des demandes très diversifiées.

En complément de la MDPH, l’accueil de proximité a largement été renforcé en Loire-Atlantique par l’intermédiaire des 12 points d'accueil de proximité handicap couvrant ainsi la quasi-totalité du territoire. Le Département participe à leur financement par une aide au fonctionnement et par une formation à l’accueil des personnes en situation de handicap.


Au printemps 2020, il mettra en ligne un tout nouveau sité internet dédié aux personnes en situation de handicap pour améliorer l'accès au droit et les informations auprès des habitants concernés.

La MDPH occupe actuellement des locaux situés route de Vannes à Orvault. Elle changera d’adresse en 2022 et s'installera dans un bâtiment neuf à Saint-Herblain. Le Département va en faire l’acquisition pour un budget de 11,43 M€. Il s'agira d'un lieu ressources, avec un accès facilité à l’information de proximité. 

Le Département finance également de façon volontariste les services d'aides aux aidants dont il reconnait le rôle indispensable dans l'accompagnement des personnes en situation de handicap. Il a par ailleurs soutenu la création d'un site d'informations à destination des aidants.

Préserver la qualité de vie des personnes et leur autonomie

La majorité des personnes en situation de handicap souhaitent rester à leur domicile, ce qui implique de leur permettre de compenser leur handicap. Le Département finance ainsi l'accompagnement et un ensemble d'aides qui permettent aux personnes qui le souhaitent et qui le peuvent, de rester à leur domicile.

Ainsi, 7 000 personnes (adultes et enfants) perçoivent la Prestation de compensation du handicap qui reste le dispositif essentiel en faveur du maintien à domicile. Ce dispositif est complété par deux autres aides : l'aide ménagère et l'allocation compensatrice tierce personnes amenée à disparaitre depuis la création de la PCH.

Le Département s’investit également dans le soutien à l’entourage des personnes en situation de handicap : aide au répit, groupes de parole, les actions sont diverses.

Autre volet, l’accompagnement à la vie sociale permet le financement de services destinés à des personnes en situation de handicap pouvant vivre à leur domicile, mais qui ont néanmoins besoin d’un accompagnement régulier (aide à la gestion budgétaire, aide à la prise des transports en commun, inscription dans des activités de loisirs…..). 

Favoriser la création de solutions d'hébergement

Le Département souhaite encourager l'émergence d'habitats inclusifs. L’appel à candidatures organisé en 2018 a permis de soutenir plus d’une vingtaine de projets différents dans 15 communes.
Deux projets soutenus par le Département ont déjà vu le jour :

  • Famille gouvernante, un projet porté par l’Union départementale des associations familiales (Udaf44) et qui réunit à Nantes plusieurs colocataires ne pouvant pas vivre de façon autonome (12 places). Un accompagnement quotidien est assuré par une gouvernante.
  • Ker’Âge de l’Adapei 44 pour les personnes vieillissantes en situation de handicap, propose à Nantes des appartements individuels et des espaces collectifs (8 places) et, selon les besoins de chacun, l’aide d’un professionnel (organisation des courses, préparation des repas avec les résidents…).

L'accueil familial représente également une réelle alternative que le Département souhaite développer. Afin de favoriser la qualité de cet accueil, le Département continue de proposer, de manière volontariste, des formations continues pour accueillants (gestes de premier secours, nutrition, deuil et séparation).

Le Département consacre par ailleurs un budget total de 101 M€ pour les frais d'accueil et d'hébergement en établissement.

 

3 LA-VISUEL HANDICAP

 

En savoir plus sur les engagements du Département

Consulter le réglement départemental d'aide sociale 2017