Tout savoir sur le Département

Participer au mouvement de solidarité internationale

L'ambition de la politique de solidarité internationale du Département est d'accompagner la démocratie, le développement et l’accès aux droits individuels dans les territoires partenaires du Département que sont le Maroc, la Tunisie et la Palestine mais aussi dans les pays où interviennent les associations soutenues dans le cadre de l’appel à projet de solidarité sans frontières.

L'appel à projets "solidarité sans frontière"

Le Département soutient les associations de Loire-Atlantique qui développement des projets à l'international portant sur l'égalité et l'accès aux droits, le développement social, sanitaire et éducatif mais aussi sur l'environnement et la gestion des ressources.

Les partenariats internationaux

Le Département entretient de longue date des partenariats avec plusieurs pays du Sud et vise deux objectifs : coopérer pour la démocratie et le développement et accompagner les initiatives favorisant l'ouverture des citoyens.

La coopération décentralisée au Maroc

Le 1er acte de coopération a été scellé en 1992 avec la Préfecture d’Agadir. Cette coopération a connu une nouvelle phase en 2009 en s’ouvrant aux acteurs de la société civile d’Agadir : il a été proposé de créer une plate-forme sociale franco-marocaine centrée sur les échanges de pratique, réunissant les acteurs sociaux de l'enfance, de la famille et du handicap autour d'un projet partagé entre la Loire-Atlantique et la région d'Agadir. Les actions de coopération s'articulent autour de 5 thématiques :

  • la petite enfance,
  • l'adolescence,
  • le handicap,
  • les femmes vulnérables,
  • le renforcement des compétences.

En 2010, la coopération s’est élargie à un 2ème territoire de partenariat : la Province de Chtouka Aït Baha, au sud d’Agadir, qui développe des actions de développement local et de cohésion sociale avec la création d’un centre de soutien aux mères et aux enfants, ainsi que des projets éco- touristiques tel l’éco-trek 2013 auquel des agents du Département ont participé.

La coopération décentralisée en Tunisie

Les relations entre le Département de Loire-Atlantique et le gouvernorat de Mahdia en Tunisie ont déjà une longue histoire : c’est en 1992 que la première convention de coopération décentralisée a été signée et renouvelée jusqu’à ce jour. Dans un 1er temps axé sur les échanges agricoles et la réhabilitation patrimoniale, le partenariat développe désormais en priorité des actions sociales et de développement local. L’approche thématique est complétée par une approche territoriale qui favorise les zones les plus démunies du Gouvernorat (H’bira, Chorbane, Ouled Chamekh, Souassi), avec un maillage d’acteurs en Loire-Atlantique et à Mahdia.

  • un programme social qui s’appuie sur des rapprochements entre l'Association départementale des amis et parents de personnes handicapées mentales (ADAPEI) et des centres tunisiens d’accueil pour personnes handicapées, favorise les échanges entre collégiens et soutient les associations tunisiennes dans leur volonté d’organiser la société civile pour garantir la démocratie et les droits des femmes
  •  un programme de développement local qui soutient le développement de l’autonomie financière des populations les plus vulnérables avec la création d’activités générant des revenus complémentaires, poursuit son accompagnement pour le développement qualitatif de la production laitière étendu aux filières biologiques et aux coopératives et maintient la modernisation de la pêche par des transferts de savoir-faire via un rapprochement du centre professionnel des pêches de Mahdia et du lycée maritime de Nantes

La coopération décentralisée en Palestine

Avec une nouvelle coopération signée le 7 février 2014 avec le Gouvernorat de Jénine et la commune de Marj Ben Amer au nord de la Cisjordanie, la Loire-Atlantique souhaite contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations locales, renforcer la composante institutionnelle territoriale de l’État palestinien et participer à la construction d’une paix durable dans cette région.

Le contrat de coopération décentralisée fait suite à la signature d’un pacte d’amitié le 31 octobre 2013 et porte sur 4 volets :

  • éducation-jeunesse pour favoriser les échanges de jeunes et l’apprentissage du français,
  • santé sur les questions de protection maternelle et infantile et de traitement des traumatismes infantiles,
  • économie solidaire en aidant des coopératives de femmes sur la commercialisation de leurs produits,
  • sécurité civile avec la mise en place d’une station de protection civile, par la construction d’un bâtiment, l’organisation de formations par le service départemental d’incendie et de secours de Loire-Atlantique à destination des sapeurs pompiers palestiniens et la fourniture d’un camion fourgon pompe pour équiper le centre

La coopération en actions

  • Une place à Mahdia (en Tunisie ) et un rond-point à St Nazaire :

Ces deux ouvrages sont des marqueurs dans l’espace public permettant de sensibiliser la population à la coopération du Département

  • Un partenariat entre la ville de Mahdia et St Nazaire :

Le partenariat porte sur le traitement sélectif des déchets et sur un système d'informations géographiques

  • Ouverture du 1er centre médico-psychologique à Mahdia en mars 2014

Sur le modèle de celui de Guérande et grâce aux liens entre l’association Le Phare et l’association tunisienne pour la protection de la santé mentale (ATPSM).

  • Opération « Lunettes pour tous »

Palier les problèmes de vue des enfants permet de lutter contre la déscolarisation. Plus de 6 000 lunettes ont été collectées en 2 fois auprès des 18 magasins de la Mutuelle Santé. Côté tunisien, depuis le lancement, 810 dépistages de déficience visuelle ont été réalisés dans les écoles des délégations de l’intérieur du Gouvernorat de Mahdia (Souassi, Ouled Chamekh, Chorbane, H’bira), prioritaires pour nos actions. Cette action se poursuivra sur plusieurs années afin de faire bénéficier toutes les écoles de ces régions.

  • Le centre de formation de la pêche à Mahdia (Tunisie) devient le 1er centre en Tunisie à proposer une formation à la sécurité en mer des marins-pêcheurs

En novembre 2013, le Lycée Professionnel Maritime a permis l’organisation de la 1ère formation destinée aux formateurs de tous les centres de pêche tunisiens.

  • Don d’un camion-pompe à Marj Ben Amer (Palestine) par le Départementaprès un achat auprès de la société SIDES de St-Nazaire
  • Mise en place d’une licence professionnelle en travail social à Agadir (Maroc)
  • Eco-trek de l’Anti-Atlas au Maroc : le Comité des œuvres sociales du Département a permis à 15 agents randonneurs confirmés de découvrir le parc naturel national du Souss Massa du 9 au 16 avril 2013, situé dans la Province de Chtouka Ait Baha.